Les conseils d'Agathe

Agathe Verrier, kinésithérapeute à Châteaudun, vous dévoile quelques précieux conseils...

Le cocon est fait pour entourer votre bébé pour qu’il retrouve la permanence du contact qu’il avait dans le ventre de sa maman.     

Cet emmaillotage doux n’empêche pas le mouvement du bébé mais le contient dans une position rassurante. Souvent petit comparé au lit de bébé dans lequel il dormira, le cocon permettre de lui donner le contact nécessaire à un endormissement en douceur.

La position en flexion que permet le cocon est primordiale pour son développement moteur dans les six premiers mois de sa vie. Effectivement, c’est grâce à la flexion qu’il fera ses premiers retournements.  Cette flexion est aussi une position anti-colique nécessaire souvent à une digestion sans pleurs.

 
DSC_0711.JPG


Positionner votre bébé en flexion et l'installer délicatement dans son cocon. Le bord du cocon s’enroule naturellement.


Vous pouvez  roulotter les bords pour que la tête du bébé soit bien dégagée à la naissance.


Vous déroulerez ensuite le cocon en fonction

de sa croissance et sa taille.

 

Le bord du cocon est fait pour maintenir les bras du bébé pour qu’il ait un accès facile à ses doigts, première phase importante de la découverte de son environnement proche !

Enfin, le cocon facilite de nombreux moments de la vie d’un nourrisson, mais il est aussi nécessaire que votre bébé passe plusieurs moments par jours à plat ventre dès la naissance.
La position plat ventre, accompagné du parent d’abord sur la table à langer, puis sur tapis d’éveil ensuite est nécessaire pour sa motricité future et pour ses apprentissages psychomoteurs.

 
IMG_20201129_171811.jpg

Durant les trois premiers mois de vie du bébé, des moments dans les bras de ses parents ou contre la peau de son parent sont importants pour que le bébé puisse faire ses acquisitions sans “rechercher” la présence de son parent.
Il jouera ensuite vite seul sur le tapis d’éveil dès ses 3 mois, s’il n’est pas inquiet.